14 mars 2006

LES BIENFAITS DU YOGA

Juste de retour de mon cours de yoga, je suis bien détendue et toute disponible pour écrire le prochain article de mon blog... Sur quoi l'article ? Sur le yoga bien sûr ! ;)

**********

Parce que le yoga est le moyen de se délivrer de ses peines et de ses souffrance, sa pratique a traversé les siècles (et même les millénaires puisqu'il existe depuis plus de 5000 ans) et les continents. C'est en Inde qu'il est né et s'est épanoui avant d'être adopté par les autres civilisations. Pour nommer les postures et les éléments physiques ou symboliques qui nous entourent, on utilise des termes sanskrit : ainsi, le "prana" désigne la source de toutes les énergies ou de façon plus simpliste l'air que nous respirons.

Notre conception occidentale du yoga s'est éloignée des perspectives religieuses originelles et bien souvent la pratique du yoga se limite à une gymnastique de bien-être dont on a ôté le caractère spirituel. Mais il peut aussi constituer un véritable principe de vie, on parle alors de yogathérapie. Le plus pratiqué chez nous est le Hatha Yoga, à travers lequel, par des postures physiques, la méditation, la maîtrise de la respiration, la relaxation, nous recherchons l'harmonie des sens, l'équilibre intérieur. Le terme même de yoga signifie "union du corps et de l'esprit".

**********

Les bienfaits du yoga

Je me suis tournée vers le yoga pour apaiser ma nervosité et apprendre à gérer mon stress et j'ai découvert au fil de la pratique qu'il pouvait m'aider dans d'autres domaines que ceux-là. Alors... pour quelles raisons pratiquer le yoga ?

- Pour se sentir "bien dans sa peau" déjà... C'est souvent la clé de beaucoup de maux !
- Pour se détendre, se relaxer, évacuer le stress, les tensions... Et combien d'entre nous en ont besoin !!
- Pour maîtriser son corps, sa respiration et par là son mental et ainsi faire face aux obstacles que l'on rencontre avec force et sang-froid.
- Pour s'assouplir, on allonge les muscles on se rend plus tonique, à l'intérieur et à l'extérieur.
- Pour apprendre à relativiser, à ne pas céder à la colère, à l'emportement, à garder son calme, à canaliser les énergies.
- Pour s'ouvrir au monde, aux autres tout en épanouissant son Moi.
- Pour apprendre à se concentrer.
- Pour se libérer, dans une perspective spirituelle, des engagements terrestres. A travers la purification du corps et de l'esprit, le yogi atteint l'illumination.
- Pour soigner certains maux (souvent d'origine nerveuse) comme les troubles digestifs, respiratoires ou les insomnies...

Tout est question d'équilibre... C'est ce que mon acupuncteur me répète constamment et cela se vérifie dans le yoga. Il faut équilibrer le corps et le mental, les deux séparément et les deux ensemble afin de se sentir en harmonie avec soi-même, les autres, le monde.

**********

Quelques exercices faciles


Je ne suis vraiment pas maîtresse en la matière mais je peux vous faire part de quelques petits exercices simples que ma prof de yoga nous fait faire régulièrement pour nous échauffer... Rien de dangereux là-dedans, vous pouvez faire ça chez vous, sur un petit tapis de gym ou de camping pour être à l'aise ou même sur votre lit s'il n'est pas trop mou. Il ne faut pas forcer. Tout l'avantage du yoga, c'est que chacun va à son rythme et qu'on ne se torture pas.

+ Allongé confortablement, installer une respiration abdominale lente et profonde et se concentrer sur cette respiration pour se recentrer et vider le mental des pensées qui nous assaillent continuellement. Toujours respirer juste par le nez ! C'est d'ailleurs grâce à ce conseil anodin que je ne suis plus enrhumée tout l'hiver.

+ Allongé, pieds au niveau des fessiers, à l'inspire, monter les bras au ciel, les laisser bouger librement, en profiter pour masser les épaules. Faire le signe de l'infini : tracer un grand cercle des deux bras. Reposer sur une expiration.

+ Allongé, bras au sol, pieds aux fessiers. A l'expire, presser un genou contre le ventre avec les mains, à l'inspire le laisser s'éloigner, plusieurs fois, les deux genoux. Toujours faire les exercices de manière à équilibrer les deux côtés.

+ Allongé, pieds aux fessiers, les mains au sommet de la tête, les coudes se touchent. A l'expire, rentrer le ventre, monter la tête pour regarder les genoux, à l'inspire, redescendre. Plusieurs fois. Puis la tête part vers la gauche puis vers la droite (toujours à l'expire) pour masser les clavicules.

+ Allongé, pieds au fessiers, bras au sol. A l'inspire, on lève les bras jusqu'à les poser derrière la tête. 2 temps poumons pleins. A l'expire, on lève jambe gauche et bras droit et on les fait se toucher, 2 temps poumons vides. A l'inspire, on se replace pied au sol, bras étirés derrière la tête, 2 temps poumons pleins et on recommence avec l'autre jambe et l'autre bras... Ainsi de suite. Se concentrer sur son centre.

+ Allongé, pieds aux fessiers, bras écartés au sol. Sur l'expire, on bascule les genoux, la tête et le bras droit à gauche. A l'inspire, on ouvre le bras droit jusqu'à le poser à droite, la tête tourne également du côté droit. A l'expire, revenir à gauche, recommencer la torsion plusieurs fois et passer à l'autre côté.


La relaxation immobile

Nous terminons chaque séance par une dizaine de minutes de relaxation immobile. Le plus souvent allongés au sol, nous nous laissons bercer par la voix de la prof et tentons de rester dans un état de détente sans nous endormir... dur dur certains soirs !

L'exercice qu'on fait le plus couramment est de partir d'un point du corps (le gros orteil gauche par exemple) et de remonter mentalement vers la tête, en passant par l'avant, les côtés puis l'arrière du corps. Chacun prend le temps qu'il veut, on passe grossièrement par les méridiens, on essaie d'habiter chaque point du corps pour le détendre. C'est un exercice que je pratique souvent pour m'endormir. Pour me relaxer, je préfère la position assise.

Sinon, j'aime particulièrement le travail sur les chakras et les couleurs qui leur sont attribuées, idéal pour me sentir bien. On part de la zone située entre le sexe et l'anus, on l'imagine rouge foncé (sombre, intimité, chaleur), on remonte sur le bas-ventre : orange, puis sur l'abdomen : jaune (rayonnant, c'est le centre, on s'ouvre au monde), la cage thoracique : verte, la gorge : bleu clair (c'est par là qu'on exprime son véritable Moi), le front entre les deux yeux : indigo (c'est l'intellect, la réflexion), le sommet du crâne : violet (c'est le lien entre le terrestre et le céleste, entre la matériel et le spirituel) et au-dessus de nous, une lumière blanche qui nous baigne.

**********

Les cours de yoga


On peut pratiquer le yoga chez soi (il est même fortement conseillé d'effectuer quelques exercices chaque jour en complément du cours) grâce à un manuel mais cela ne vaut pas la parole et les conseils d'un yogi. Je recommanderais donc au moins d'essayer quelques séances en groupe pour se familiariser avec la pratique du yoga. L'avantage selon moi est que lorsque les exercices sont dictés par quelqu'un d'autre, on parvient mieux à se concentrer sur soi-même, on se laisse guidé par la voix du professeur. Le fait d'avoir un cours chaque semaine impose une certaine discipline... Et pour les ptites fainéantes comme moi qui aiment bien repousser au surlendemain ce qui peut être fait le lendemain, eh bien c'est très pratique !

Pour trouver un cours, on peut se renseigner à la rentrée scolaire dans les centres culturels et auprès des associations. Vous pouvez aussi contacter la Fédération Française de Yoga.

**********

Liens

Le yoga sur PasseportSante.net
L'article "yoga" de Wikipédia
Le yoga sur Droitpratique.fr
Le yoga sur Doctissimo


10 Comments:

Anonymous Liliouchka said...

Ça fait des années que je veux prendre des cours de yoga mais je ne l'ai jamais fait (j'ai encore du travail à faire sur ma timidité, ou sur ma flemme...)

Tu parles de faire les exercices sur un tapis de gym ou un lit ferme, mais est-ce qu'on ne peut pas le faire directement sur le sol ? C'est pas bon le "trop ferme" ? Chez moi j'ai un lino et quand je pratique les 5 tibétains, j'aime mieux être par terre...

15/3/06 09:58  
Anonymous poésie said...

Merci pour ce cours magistral !

Alors moi je vais te faire rire, je me suis fait virer deux années de suite du yoga. Si, si, c'est vrai ! Figure toi que je suis super nerveuse et les exercices de yoga au lieu de me déstresser me mettaient dans un tel état que j'étais prise de méga fou rire impossible à éteindre et qui s'étendaient à toute la salle....Virée au bout d'un mois !

J'ai retenté l'année suivante avec un autre prof : idem ! Virée ! J'en avais mal aux côtes tellement je riais et tout la salle finissait pas glousser. Je ne te dis pas le souk....

15/3/06 10:03  
Blogger La griotte said...

Coucou Liliou, je ne savais pas que tu étais aussi une petite timide... Le yoga pour ça, c'est plutôt bien puisque tu te retrouves dans un petit groupe (de filles bien souvent), dans une atmosphère assez intime et le prof est là pour te mettre à l'aise. Si tu es tentée à la rentrée prochaine, on pourra y aller ensemble à Poitiers ;)
Le sol est un peu trop dur pour certains exercices de yoga, pas tellement ceux que j'ai présenté mais chacun fait comme il se sent à l'aise. Je ne connais pas bien les 5 tibétains, je sais que Raffa a mis les mouvements sur son blog, j'irai jeter un oeil.

De rien Poésie !
Ma meilleure amie est un peu comme toi. Elle n'arrive pas à tenir en place, à vider sa tête et la relaxation l'ennuie plus que ça ne la détend... Elle a rapidement laissé tomber. Moi, c'est dans les instituts de massage que je peux pas m'empêcher de rire... Mais n'ont jamais osé me virer ;)

15/3/06 13:13  
Anonymous Pescalune said...

Moi je suis un peu comme Liliouchka ... entre timidité et flemme j'ai jamais franchi le pas :o) C'est bien dommage paske c'est pas l'envie qui me manque !
Faut que je fasse un effort !!!!!

Alors les deux copines de Poitiers-land :o) - voilà une idée qu'elle est bonne ! Zavez de la chance de pouvoir aller ensemble faire du Yoga - c'est cool ça !!

15/3/06 20:18  
Anonymous Clea said...

J'applaudis des deux mains, je suis tout d'accord avec toi !

16/3/06 16:18  
Anonymous amandina said...

j'en ai fait à la fac pendant un an, et l'année d'après je n'ai pas pu (il y a un jour pour s'inscrire, à partir de 9h, et tout le monde ait la queue dès 7h30 pour etre sur d'avoir une place : à 9h05 c'est fini ya plus rien. Snif chuis arrivée à 9h05.

Depuis je me dis toujours que je devrais en faire à la maison mais j'ai du mal devant mon homme !!! et même toute seule d'ailleurs, je reporte toujours.

Dommage car ca me relaxait bien. Surtout l'exercice dont tu parles, ou on prend conscience de chaque partie du corps pour la relaxer.

20/3/06 14:16  
Anonymous Liliouchka said...

La honte, j'ai mis plusieurs jours pour répondre alors qu'on habite dans la même ville, y'a quand même pas si long de cable téléphonique entre nous deux !

En tout cas merci pour ta proposition 'tite Griotte, c'est vrai que ça m'encouragerait d'y aller avec toi.

Poésie, ça doit être extra de te voir faire du yoga ! Pis le rire a des vertus thérapeutiques il paraît... :-D

21/3/06 23:26  
Anonymous Paul Camisard said...

Ben oui, pourquoi vous intéressez-vous au yoga ? Peut-être que cette civilisation (l'Inde) dont on vante tant la sagesse, la culture, la philosophie de la vie et les nombreux millénaires de recherche sur soi a finalement compris l'essentiel : le yoga est au minimum une arnaque et au pire un dangereux piège pour petits occidentaux naïfs et trop sûrs d'eux.
De plus, quelqu'un a dit qu'on reconnaissait l'arbre à ses fruits. Or les fruits des croyances de l'Inde, on peut les reconnaitre tous les jours : superstition, injustice sociale et marasme économique permanent. Et cela après des centaines de milliers de réincarnations qui auraient dû améliorer tout ça depuis longtemps...
Et puis qu'on arrête de dire que le yoga est une philosophie, ou une technique de relaxation. C'est l'outil direct d'une religion, certes sans monothéisme, mais une religion quand même où le malheureux être humain passe son temps à faire des courbettes à des dieux cruels et capricieux qui lui infligent bien des tourments. Quant au nirvana... Donc, pour moi, le yoga est une forme déguisée de prosélytisme.
Cela dit, Griotte, j'aprécie énormément votre blog (je l'ai dans mes favoris !). Dommage que pour ce coup-ci les ingrédients de la recette ont du mal à me passer...
Au fait, joyeux anniversaire ! (je suis aussi d'un 24 Août, un peu plus ancien...)

19/9/06 20:56  
Blogger La griotte said...

Bonjour Paul,

je dois avouer que je ne sais trop quoi répondre à votre commentaire...
Profondément athée, la pratique du yoga ne me fait courber le buste devant aucun dieu. Le yoga n'est pour moi qu'une technique de relaxation (comme Noël n'est qu'une fête de famille) mais je ne me permettrais pas de juger les gens qui en font une philosophie. Surtout que cette philosophie-ci incite plutôt au pacifisme et au respect de l'homme et de l'environnement.
Enfin, je pense qu'on ne peut pas juger la civilisation indienne sur ces arguments. Je ne dis pas que la religion ne fait pas de dégâts, je comprends même votre énervement face à ce qu'elle peut entraîner mais elle est peut-être le seul espoir de millions de gens. La situation économique, sociale et politique est bien trop compliquée pour être réduite à une simple question de foi. Le lien de cause-à-effet que vous avancez peut me semble-t-il être renversé et créer un cercle vicieux : la religion entraîne peut-être la misère mais il est plus probable encore que la misère soit le berceau de la religion.
Bien à vous et joyeux anniversaire.

20/9/06 14:04  
Anonymous Isa BI said...

J'ai découvert cette discipline en début d'année et c'est vraiment super pour se détendre ... Le yoga se base à la fois sur l'effort et la liberté... C'est bi en fait, c'est pour ça que j'aime !

12/3/10 11:24  

Enregistrer un commentaire

<< Home