01 avril 2007

Ecologie au programme - Bové

Comme je bosse à plein-temps ces temps-ci, j'ai un peu moins de temps pour faire mes recherches, écrire et poster. J'avais mis José Bové de côté, faute d'informations. J'ai bien fait car entre-temps, ses idées ont été clairement exprimées et présentées sur son site.


BOVE JOSE

Quelques infos
¤ Il n'a pas signé le Pacte écologique. A rencontré N.Hulot le 30 mars 2007 ; lire sa déclaration.
¤ Ancien porte-parole de la Confédération Paysanne




Ses propositions

Plans nationaux, européens, internationaux
+ Doter le Ministère de l'environnement de réels moyens (financiers et humains) en constituant un service public de l'environnement
+ Création d'une OME (Organisation Mondiale de l'Environnement), placée sous l'égide de l'ONU et travaillant avec l'OMS
+ Remise en cause du "droit de polluer"
+ Remise en cause du productivisme
+ Révision de la liste des activités polluantes. Interdiction de toutes celles qui portent préjudice à l'environnement, mise en place d'un système d'aides pour celles souhaitant se reconvertir
+ Obligation des entreprises à rendre public leur impact sur les hommes et l'environnement. Sanctions à l'encontre de celles qui s'y refuseraient et de celles qui causent des dégâts sociaux et écologiques
+ Application du système REACH (avec élévation des standards et extension de l'application à tout produit chimique, y compris les pesticides)
+ Lancement d'un programme de recherche épidémiologique
+ Coopérations gratuites avec les pays du Sud (mutualisation de savoirs et des résultats de recherche)
+ Encourager l'engagement des pays riches à cesser la prédation des ressources naturelles des pays pauvres

Information
+ Information et sensibilisation des populations aux questions environnementales
+ Généralisation des formations sur l'écologie à l'université et dans les grandes écoles (en direction notamment des ingénieurs, des architectes, des agriculteurs...)
+ Mise en place d'un label d'information des consommateurs sur l'empreinte écologique de chaque produit

Energie
+ Pôle public de l'énergie en charge de la recherche sur les énergies renouvelables et les économies d'énergie, de leur promotion, de la transparence, du développement de la sécurité... Pôle dans lequel seraient intégrés EDF et GDF (renationalisés)
+ Programme de recherche, expérimentation et production en faveur des économies d'énergie et des énergies renouvelables et sur le traitement des déchets
+ Equipement massif en énergies renouvelables (jusqu'à couvrir 25% des besoins énergétiques)
+ Réduction jusqu'à élimination du recours aux énergies produisant des gaz à effet de serre
+ Sortie progressive du nucléaire ou maintien d'un nucléaire sécurisé et public (décision soumise référendum). Transparence, expertises sur la sécurité. Moratoire sur l'EPR
+ Alimentation des logements collectifs par géothermie
+ Développement du biogaz à partir des déchets urbains et agricoles
+ Stabilisation du prix des énergies-fossiles

Habitat
+ Construction et réhabilitation des logements selon des politique d'économies d'énergie, d'efficacité énergétique, Très Haute Qualité Environnementale (+ 120 000 logements aux normes/an)
+ Encouragement de dispositifs tels que les toilettes sèches, les toits végétaux, les puits canadiens...
+ Adapter ces nouvelles règles également aux bureaux
+ Reconception de l'urbanisme pour diminuer les déplacements
+ Reconception de l'aménagement du territoire plus économe des ressources naturelles

Transport
+ Création d'un pôle public du transport
+ Développement des transports publics (rénovation des infrastructures ferroviaires, utilisation de l'énergie électrique...), 5 millards d'euros sur 5 ans pour le développement des transports en commun
+ Meilleure desserte des zones rurales, plus de confort, gartuité pour chômeurs et RMIstes
+ Développement du covoiturage
+ Installation de garages à vélo sécurisés dans les grandes gares
+ Généralisation des pistes cyclables et coulées vertes en agglomération
+ Moratoire sur la construction d'autoroutes
+ Développement du transport des marchandises (ferroutage, promotion de la voie d'eau, unification et développement du réseau européen...)
+ Tentative de maîtrise et de contrôle de la croissance du transport aérien
+ Réduction des transports longue-distance par la relocalisation de la production

Biodiversité
+ Protection de la biodiversité comme patrimoine commun
+ Conférences et concertation entre professionnels et citoyens sur la réintroduction d'espèces protégées (notamment des prédateurs)
+ Création de corridors écologiques grâce à un réseau maillé de mares et de haies reliant les différents espaces naturels

Agriculture et élevage
+ Interdiction des OGM en plein-champ ainsi que du développement d'OGM à finalité alimentaire ou pharmaceutique. Mais autorisation de la recherche en milieu confiné. Moratoire sur les OGM associé à un moratoire contre les nanotechnologies.
+ Lutte contre le productivisme agricole nuisible à l'environnement
+ Encouragement de l'agriculture respectueuse de l'environnement et de l'agriculture biologique (couverture de 25% de la surface agricole française), prioritairement sur les zones de captage d'eau potable
+ Généralisation du bio dans les cantines scolaires
+ Réduction des activités agricoles hautement polluantes et de l'irrigation industrielle
+ Stopper l'implantation de nouveaux élevages porcins et l'extension des anciens
+ Eradication des intrants
+ Réduction de 50% des produits phytosanitaires en 5 ans. Réglementation des produits dangereux. Interdiction des pesticides les plus toxiques.

Bruit
+ Lutte contre la pollution sonore
+ Renforcement de la réglementation sur les deux-roues pour diminuer leur volume sonore
+ Abaisement de la limitation de vitesse nocturne dans les quartiers

Gestion des déchets
+ Règlementation de la taille et du poids des emballages (100% recyclables ou biodégradables), dans le but de réduire les déchets
+ Mise en place d'un système de consigne du verre (+ économique en énergie que le recyclage)
+ Généralisation du tri sélectif (jusqu'à suppression de l'incinération). Opposition à toute nouvelle construction d'incinérateur.
+ Soutien des entreprises d'électroménager favorisant la récupération et la réparation
+ Encouragement et facilitation du compostage individuel en ville
+ Interdiction de l'exportation des déchets toxiques et dangereux vers les pays dont la réglementation ne garantit pas l'innocuité de leur traitement pour les salariés et les populations riveraines




Ce que j'en pense : On connaissait depuis longtemps sa position sur les OGM mais je dois avouer que j'étais assez dubitative quant aux autres questions environnementales sur lesquelles je ne l'avais pas encore vu trancher (il aurait aussi fallu qu'on l'interroge me direz-vous) et sur son absence de programme "offciel". Celui-ci s'est fait attendre mais il ne déçoit pas. Il contient beaucoup de propositions qui démontrent une réelle réflexion sur la protection de l'environnement. Comme les autres partis d'extrême-gauche, ces mesures écologistes s'intègrent dans une politique sociale basée sur la création de nombreux emplois. Evidemment, toutes ces (très) bonnes idées coûtent cher et du coup, on hésite parfois un peu à les croire réellement envisageables... Mais bon, je crois qu'il faut toujours voir grand ; c'est ainsi qu'on obtient le maximum. Maintenant, à mon avis, la dispersion des mouvements d'extrême-gauche dans cette présidentielle leur sera à tous dommageable et ils en sortiront tous affaiblis. A la lecture du programme de José Bové, je me demande pourquoi il ne s'est pas allié aux Verts. Je croyais qu'ensemble, on était plus fort... Je croyais aussi que le plus important, c'était les idées, pas les individualités... Je croyais enfin que pour avancer et gagner, il fallait faire des compromis... Vous me croyez si je vous dis que je commence à fatiguer de cette campagne ?




Sur son site
"Ce que nous voulons" : les 125 propositions des collectifs locaux pour une alternative unitaire à gauche
Nos propositions en matière d'urgence environnementale


Ailleurs
Bové - Environnement et Agriculture sur Votons.info
Note donnée par l'Alliance de la Planète : 16/20


.

4 Comments:

Anonymous cerise said...

merci pour tout ce travail 'tite Griotte, courage, la liste est encore longue !

2/4/07 09:07  
Anonymous mimiboumm said...

Griotte Merci pour ton courage ! Quel boulot et je comprends que cette campagne t'épuise, faut dire, comme dit Cerise, que la liste est longue !!! En tout cas, Bravo pour tes recherches y'a de quoi se forger ses opinions... Courage pour la suite !

4/4/07 20:14  
Anonymous Loone said...

Ah ben moi pareil, j'ai été extremement déçue qu'il ne s'allie pas aux verts, et encore plus de le voir les démonter à la première occasion. Pourtant les verts étaient les seuls à se déplacer lors de ses sorties anti-OGM. Enfin, bref, déçue déçue, déçue ... Dispersion inutile...
Bravo pour ton travail, miss griotte !

12/4/07 13:24  
Blogger La griotte said...

Merci beaucoup les filles ! :*

17/4/07 09:57  

Enregistrer un commentaire

<< Home