16 janvier 2007

Remèdes contre les brûlures d'estomac

Dans le cas des brûlures d'estomac, la sensation est telle qu'on a vraiment l'impression d'avoir l'estomac en feu. On avale des litres d'eau pour l'éteindre mais ça ne marche pas, on dirait même que ça l'attise... Nous allons donc faire un petit tour des remèdes naturels phytothérapiques pouvant aider à soulager ce mal...
A vous de composer vos tisanes...


Image Hosted by ImageShack.us


L'acore vrai : je ne l'ai pas testé personnellement mais on le dit très efficace. 1cc de rhizomes séchés par tasse d'eau bouillante, laisser infuser une dizaine de minutes, à raison de 3 tasses par jour.

Le boldo : on fait infuser 1cc de feuilles séchées écrasées dans une tasse d'eau bouillante. Je trouve son odeur désagréable mais l'infusion, à raison de 3 tasses par jour, est efficace. (attention : à boire avant les repas et à ne pas utiliser en cas d'atteinte importante de la cellule hépatique).

La camomille : laisser infuser 4 fleurs dans une tasse d'eau bouillante. La camomille a aussi un effet apaisant. Intéressant quand l'acidité gastrique est liée au stress.

Le chou : on l'accuse souvent de nous faire du mal sur le plan digestif mais il a tout de même une propriété intéressante, celle de calmer l'acidité gastrique. Il faut en extraire le jus. Pour cela, laver quelques feuilles de chou. Les ramollir en les plongeant (une dizaine de secondes) par trois fois dans de l'eau chaude. Les hacher et les presser pour extraire le jus. Le boire aussitôt. Consommer avec modération en cas d'hyperthyroïdie.

La guimauve : elle calme les inflammations des muqueuses et se révèle efficace sur les gastrites. On en prépare un thermos le matin en faisant infuser 30g de feuilles et/ou de fleurs dans 1L d'eau bouillante. On boit tout au long de la journée.

La mauve : elle a pratiquement les mêmes propriétés que la guimauve. On laisse infuser 1cs de feuilles une dizaine de minutes dans une tasse d'eau bouillante.

La pomme de terre : comme avec le chou, il faut en extraire le jus et le boire pour calmer les brûlures d'estomac. Pour cela, peler puis râper 1 ou 2 pommes de terre crues (selon la taille) et les presser jusqu'à obtenir 1/2 verre de suc. Une fois le jus extrait, vous pouvez utiliser la pomme de terre râpée pour calmer une brûlure.

La réglisse : on la suçe en bâton ou on la coupe en petits morceaux pour une décoction. Son goût est très agréable... A consommer avec précaution en cas d'hypertension.


Recommandations


En cas de brûlures d'estomac, on évite de manger de la viande, des plats trop gras ou trop épicés, de l'oignon, de la tomate, du chocolat, des bonbons à la menthe. On évite de boire de l'alcool, du café, des jus de fruits (particulièrement ceux d'agrumes), des boissons gazeuses, du thé noir, des tisanes à la menthe ou au cynorrhodon, du lait (même s'il peut soulager en premier lieu), de l'eau additionnée de bicarbonate de soude. Mieux vaut arrêter de fumer. Certains médicaments favorisent les brûlures d'estomac, lisez bien les notices.

On consomme des aliments doux pour l'estomac comme la banane, les yahourts... On essaie de perdre du poids (seulement en cas de surpoids). On fait plusieurs petits repas dans la journée, en mâchant bien les aliments. On se détend... Le stress favorise les brûlures d'estomac. On laisse au minimum 2h entre la fin du repas et le coucher.


Si les douleurs persistent, consultez un médecin.


Sources et compléments d'information
"Phytothérapie contre les brûlures d'estomac" sur Creapharma
"Brûlures d'estomac" sur L'Internaute
"Reflux gastro-oesophagien" sur Passeport-Santé
"Le chou" sur Naturosanté
Les plantes médicinales, Anne Iburg
Secrets d'une herboriste, Marie-Antoinette Mulot

Image libre de droit. Trouvée sur Stock.xchng

7 Comments:

Anonymous clairel said...

Encore une fois, ton article montre à quel point tout est à portée de main dans la nature pour se soigner... merci pour ces conseils !

17/1/07 11:19  
Anonymous Carda Mom said...

Merci Griotte! C'est incroyable ce qu'on peut nous faire avaler (les gavistrèscon ou autre) alors qu'il n'y a qu'à se tourner vers des remèdes bien plus naturels...

C'est intéressant aussi pour les femmes enceintes!!!

Merci merci merci :)

18/1/07 11:08  
Anonymous lulu said...

Juste une question, en espagnol (d'Amérique du Sud en tout cas), "boldo", je croyais que c'était "tilleul", c'est différent?
merci :-)
Moi avant quand j'avais mal à l'estomac je croyais que j'avais faim alors je mangeais... ça calme un peu, mais c'est pas terrible terrible pour garder le même poids!

18/1/07 23:30  
Blogger La griotte said...

Merci à vous mes chères lectrices !

Coucou Lulu. Oui, le boldo est bien différent du tilleul. "Pneumus boldus " en latin. Je viens de trouver qu'il s'agit d'un arbre poussant au Chili... :) Si tu en avais besoin, j'en ai (trop) alors n'hésite pas à m'en demander. Je me ferai un plaisir de t'en envoyer.

19/1/07 17:05  
Anonymous lulu said...

Merci!
D'abord pour l'info, et puis pour la proposition adorable ;)
Mais non je n'en ai pas besoin, si j'arrête de boire du café ça va (dur au boulot mais je ne désespère pas).
Grosses bises

19/1/07 23:05  
Anonymous lobita said...

je te félicite, ma chère griotte, d'avoir ainsi rehabilité le chou si injustement maltraité. Je trouve que la soupe au chou est une chose délicieuse. Lobita, membre de l'APDDC (Association Pour la Defense Du Chou)

20/1/07 19:04  
Anonymous Cathy said...

Merci pour toutes ces astuces, ça va m'être super utile !

26/2/07 09:30  

Enregistrer un commentaire

<< Home