22 mars 2007

Ecologie au programme - Besancenot

Je continue ce tour d'horizon des programmes des candidats à la Présidentielle en matière d'environnement avec le deuxième par ordre alphabétique, chef de file de la LCR...


BESANCENOT OLIVIER

Quelques infos

¤ Il n'a pas signé le Pacte Ecologique

Extrait d'un communiqué de la LCR : "Ils étaient dix, les candidats à se presser devant N.Hulot pour le défilé de l’hypocrisie, aujourd’hui 31 janvier, afin d’avaliser leur signature d’un pacte écologique aux considérants suffisamment flous pour être signable par ceux et celles qui ne parlent d’écologie qu’à l’occasion des élections."
Extrait d'un autre communiqué : "
Nous rappelons que nous n’avons pas signé le « Pacte écologique » parce que nous le jugeons inconséquent à l’aune de la crise écologique mondiale."




Ses propositions

Plans nationaux, européens, internationaux
+ Instauration d'une "dette écologique" (dûe par les pays du Nord envers les pays du Sud)
+ Prôner la "décroissance"
+ Respect du principe de précaution
+ Taxer les grosses entreprises polluantes mais ne pas instaurer un "droit de polluer"

Energie
+ Campagne de sensibilisation et d'information de la population sur les énergies propres et les économies d'énergie
+ Equipement eolien, solaire et hydrolien massif
+ Arrêter le nucléaire, sortir du pétrole, veiller à ne pas revenir a charbon
+ Réorganisation de la production énergétique (privilégier les énergies renouvelables)
+ Passer de l'énergie fossile à l'énergie renouvelable pour tous les besoins de consommation courante
+ Fixer aux constructeurs d'appareils d'électro-ménager des seuils de consommation énergétique

Eau
+ Remunicipalisation de la gestion de l'eau, nationalisation des multinationales de l'eau, rétrocession par ces entreprises des sommes indûment facturées pendant les années précédentes

Habitat
+ Contrôle et renforcement des normes de construction des bâtiments neufs. Rénovation des anciens bâtiments à chaque transaction.

Transport
+ Etablir un système de transport en commun de qualité (performant et gratuit).
+ Développement du transport des marchandises par trains et bateaux
+ Interdiction du transport routier longue distance et international
+ Interdiction du transport routier via la France
+ Interdiction du transport aérien courte distance sauf cas particuliers
+ Limitation du trafic automobile en ville et en agglomération
+ Arrêt de la construction d'autoroutes
+ Baisse généralisée des limitations de vitesse sur la route
+ Investir les recettes du stationnement payant dans des moyens de transport pauvres en carbone
+ Réduire la consommation unitaire des véhicules (120g CO2/km max)
+ Aménagement de pistes cyclables et de rues piétonnes

Agriculture
+ Arrêter la surproduction d'engais et de pesticides
+ Interdiction des OGM
+ Instauration de normes drastiques dans l'usage de pesticides, d'eau, d'engrais chimiques
+ Evaluation systématique, interdiction et substitution des produits dangereux
+ Soutien aux petits paysans
+ Révision du système des subventions en faveur de l'agriculture respectueuse de l'environnement
+ Suppression des subventions à l'exportation
+ Promotion de méthodes agricoles alternatives (suppression du labour destructeur de sols, utilisation de semis sur couverture végétale en équilibre écologique, réduction de l'irrigation par utilisation de semis adaptés aux conditions locales, réduction massive des intrants...)






Ce que j'en pense : On ne pourra pas reprocher à Besancenot de ne pas "se mouiller"... Sans avoir peur de froisser, il n'hésite pas à édicter interdictions et obligations. Marque d'autorité qui peut cependant faire peur...
J'apprécie le fait qu'il ne s'engage jamais seulement que par les mots mais arpente toujours le terrain. Par exemple, il participait samedi dernier (17 mars 2007) à la manifestation contre l'EPR. J'apprécie qu'il soit catégorique sur les transports et pense comme lui qu'il devient impératif de se tourner vers la décroissance.
Cependant, derrière des discours sensés, abordant tous les points importants en matière d'écologie et de développement durable, il me semble que la protection de l'environnement sert parfois de simple prétexte à la critique (certes justifiée) du capitalisme.



Sur son site
Chapitre 6 : pour une alternative écologique
Changement climatique : les réponses de la LCR au Réseau Action Climat
Ce qu'il faut tout de suite pour qu'enfin nos vies valent plus que leurs profits
Un programme très au vert

Ailleurs
Besancenot - Environnement et Agriculture sur Votons.info
Les réponses des candidats aux libénautes sur l'environnement
Note donnée par l'Alliance pour la planète : 13,5/20



4 Comments:

Anonymous Tibo said...

Sa position sur les OGM pourrait être moins tranchée, pourquoi ne parle-t-il pas de la recherche sur les OGM au lieu de balayer la question d'une manière aussi abrupte?
Par démagogie?
Un peu.

Enfin bon, j'ai voté pour lui en 2002 (donc, j'ai le droit de dire qu'il est démago parfois, sans passer pour un bouffeur de gauchiste - et nananananèreu). :-)

24/3/07 17:45  
Anonymous poesie said...

Moi aussi j'avais voté pour lui....mais cette fois ça ne me dit plus rien.

29/3/07 14:42  
Anonymous Anonyme said...

Sur les ogm , la position de la LCR est l'interdiction en milieu ouvert , mais nous sommes pas contre la recherche e milieu confiné( voirt réponses à l'alliance)cela dit on peut aussi s'interroger sur les priorités de la recherche

2/4/07 17:24  
Anonymous Anonyme said...

Il prone la décroissance mais que fait il de la loie de l' entropie dans sa politique ?
radical la LCR ou ça ?
ça ne m' inspire rien de bon tout ça je dirais même que ça me fait fliper un peux plus alors qu' on est déja bien mal barré.
Décroissance vite ! et sans transistion !
besancenot révolutionaire je rêve !

12/3/08 15:57  

Enregistrer un commentaire

<< Home