10 septembre 2006

LE (BON) PAIN

Pendant mes vacances en Provence, j'ai eu 23 ans, le 24 août exactement. Et mes parents m'ont offert une machine à pain ! J'avais vu avec envie fleurir les recettes "MAP" sur la blogosphère culinaire et avais hâte de tester à mon tour. C'est désormais chose faite...
La nuit, ma machine ronronne dans la cuisine et je récupère un pain frais le matin... Les pains se déclinent à toutes les farines, se prêtent aux alliances de multiples ingrédients et ravissent toujours les papilles. C'est pour ça qu'on ne s'en lasse pas... Bien sûr, je ne résisterai pas au délicieux pain de ma boulangerie bio préférée (une MAP ne l'égalera jamais) mais je m'amuse comme une petite folle à regarder pétrir pâte à pizza, à pain, à pâtes ou à brioche...


)))))(((((


PAIN
du latin "panis"
Aliment fait de farine, d'eau, de sel et de levain, pétri, fermenté et cuit au four.

Nous sommes 98% en France à manger du pain, 83% en consomment tous les jours et un peu plus de 150g. On compte aujourd'hui une boulangerie pour environ 1500 habitants.



Historique :

Nos ancêtres préhistoriques mangeaient déjà, 8000 ans avant JC, des galettes de céréales à base de blé et d'eau qu'ils faisaient chauffer sous la cendre.
Si l'origine de l'invention du levain reste incertaine, on la situe bien souvent en Egypte 5000 ans avant JC. La légende voudrait qu'un Egyptien qui avait oublié sa pâte à l'air libre, la laissant ainsi fermenter et lever, l'ait quand même pétrie et enfournée, donnant ainsi naissance au pain tel que nous le connaissons.
Les Grecs ont ensuite emprunté la technique de fermentation aux Egyptiens et ont amélioré les fours qui leur permettaient, 2 siècles avant JC, de cuire plus de 70 sortes de pain.
Puis les Romains enlèvent des boulangers helléniques qui leur livrent le secret de sa fabrication et ils améliorent le mode de pétrissage.
Le Moyen-Age voit apparaître les premiers moulins à vent. Le seigle et l'avoine, plus facilement cultivables, remplacent l'orge et le froment.
C'est à partir du XIV° siècle qu'il est nécessaire de suivre une formation pour devenir boulanger et que ces artisans se réunissent entre "compagnons".
C'est au XVIII° siècle qu'ils rajoutent du sel dans leur pâte et utilisent parfois de la levure de bière.
De grosses famines touchent la France mais la boulangerie entre au XIX° s dans son ère industrielle (apparitions des pétrins mécaniques, des moulins à vapeur, des moissonneuses...). Les habitudes de consommation changent : le pain de seigle est peu à peu remplacé par le pain de froment, il disparaît au cours du XX° s pour refaire son apparition il y a une décennie.


Avantages

Elément de base de l'alimentation des Français pendant des siècles, on l'a accusé depuis une vingtaine d'années de faire grossir alors que bien choisi, c'est un formidable atout énergétique puisqu'il libère des sucres lents et empêche les grignotages intempestifs. Des glucides, peu de lipides, des sels minéraux, du magnésium, des vitamines... Reste maintenant à bien le choisir.
En coupe-faim, en tartine au petit déjeuner ou au goûter, il accompagne aussi pendant les repas fromages et salades...

Préférez toujours le pain au levain et bio car, exempté de levure chimique de boulangerie, il est plus sain (pour vous et l'environnement) et se conserve mieux. Entourez-le d'un torchon et vous le garderez une semaine. Vous vous ferez rapidement à son incomparable petit goût acide et à sa mie compacte. Il n'est pas, contrairement à ce que l'on croit, plus difficile à digérer que le pain industriel classique. La cellulose qu'il contient concourt au bon fonctionnement du transit intestinal.
Un bon pain est celui qui a bénéficié d'une longue fermentation et d'une farine de qualité.

En MAP, on privilégie aussi les ingrédients bio (en plus, les biocoops recèlent de nombreux trésors : farine de riz, de pois chiches, de quinoa...). Pour de bons conseils, jetez un coup d'oeil à l'article de Cléa, et surtout à tous les précieux commentaires : "Farine bio VS farine Francine".


Quelques liens

Pain sur Wikipédia
L'EPI, Espace Pain Info
La Wetterenoise, site clair et complet de la boulangerie belge.
Cannelle, le site portail de la filière Pâtisserie-Boulangerie.
Les apports nutritionnels sur Doctissimo.
Faire son pain avec le site Faune de Lorraine.
Apprendre à faire son pain bio avec Henri Garnier sur Opain.com.


Et des recettes panesques de bloggueuses

Le pain aux noix, parfumé à l'eau de fleur d'oranger de Ninnie
Le pain cajou de Cléa
Le pain au yahourt et au miel de Bouquet
Le pain au chocolat et Bailey's d'Omelette

Sans MAP
Le pain à la vapeur multi-farines de Loiseparis
Le pain pour sandwich de Sophie


Et très bientôt, simplissime recette des chapati...

6 Comments:

Anonymous bouquetdebamboo said...

hihi :) bienvenue dans la grande famille des MAPeuses ;) !!!!

11/9/06 09:49  
Anonymous amandina said...

ca ne consomme pas trop d'électricité ?

13/9/06 17:33  
Blogger La griotte said...

J'ai vérifié, cela consomme beaucoup moins d'électricité que si je fais mon pain dans mon petit four électrique.

18/9/06 12:02  
Anonymous cerise said...

J'ai la chance d'avoir un boulanger bio à domicile et un four à bois ;-) mais je renseignais souvent dans ma coop les apprenti(e)s MAPien(ne)s qui voulaient convertir en bio leurs recettes... après plusieurs tâtonnements ils avaient l'air de s'en sortir mais en se cantonnant à des choses simples sinon la farine bio est souvent trop lourde pour les fantaisies ! par contre ça m'a l'air un peu plus compliqué si l'on veut utiliser du levain ( du VRAI levain, que farine et eau, pas les sachets vendus en "bio" tous prêts qui contiennent un tout petit peu de levure et qui conviennent aux MAP)
il y a une discussion sur ecobio :http://www.eco-bio.info/forum/upload/index.php?showtopic=1372&st=0
sur ce même forum, des interrogations aussi sur le fait que la cuve de quasi toutes les MAP est en téflon... :-(

21/9/06 15:13  
Blogger La griotte said...

Merci Cerise pour les infos et le lien !
Chez moi, pas trop de soucis avec la farine bio. Un manque de croustillant pour la croûte des fois mais bon, je régule les proportions pour la prochaine fois... En mettant souvent moins d'eau.
Par contre, je ne me suis pas encore attaquée au vrai levain...

23/9/06 12:47  
Blogger Papilles et pupilles said...

Je suis contente de trouvée une autre passionnée de pains !

23/9/06 20:50  

Enregistrer un commentaire

<< Home