07 décembre 2006

Offrir un peu de soi à Noël

Je ne poste pas grand-chose ces temps-ci mais j'ai Noël pour excuse... Je liste, je prépare, je flâne en ville et sur le net, je compte mes sous, je cuisine, je découpe, je colle, je réfléchis à ce qui pourrait bien faire plaisir à mes tendres proches cette année...
J'adore cette période, peut-être même plus que lorsque j'étais enfant, parce que c'est à ce moment-là, un peu avant les fêtes, que se condense toute l'euphorie impatiente... Euphorie qui durera pour moi jusqu'à l'ouverture des cadeaux et la dégustation d'un agréable (et léger) dîner aux chandelles en famille. Le 25 au matin, c'est déjà fini... Certains n'aiment pas voir les cadavres des sapins joncher les trottoirs au lendemain des fêtes, ma déprime à moi arrive dans la journée du 25... Quand on a tout offert et tout déballé.
Pour réveiller mon enthousiasme, il faudra alors une soirée de réveillon du jour de l'an, un bon champagne et la perspective d'une année toute neuve qui s'ouvre devant moi...

Si l'on n'est pas tous d'accord sur les joies propres à cet évènement de fin d'année, on se rejoint toujours pour dire que faire les magasins à cette période est un véritable cauchemar ! Monsieur vous bouscule, Madame vous écrase les pieds, leur fiston s'essuie les mains pleines de chololat sur votre manteau, manteau dans lequel vous étouffez de chaleur, alors vous reculez, faites tomber une pile de livres rangés sur le présentoir, devenez tout rouge, bafouillez une excuse au vendeur déjà submergé de travail qui se penche pour vous aider à ramasser, et fendez la foule en bousculant et écrasant des pieds pour vous extraire du magasin sans même avoir acheté le moindre cadeau...
Vive Internet... Et nos petits commerçants qui ont quand même moins de monde que tout magasin de grande distribution et peuvent donc trouver le temps de nous donner conseil.

Et si, loin des circuits embouteillés de la consommation, nous options pour un "autre" Noël ? C'est ce que je vais essayer de vous proposer dans les articles à venir. Aujourd'hui, je voulais vous parler du don de soi. Pour un Noël plus généreux, un Noël où l'on offrirait quelque chose même à des gens qu'on ne connaît pas juste par que ces gens-là en ont besoin, et sûrement plus que la tante Michelle a besoin d'un gaufrier...

°°°°°°°°°°°°°°

DONS ORGANIQUES

En France, pour des questions éthiques, ces dons sont anonymes et bénévoles. Vous ou vos proches ne pouvez rencontrer les receveurs et vous ne pouvez pas en être rémunéré.


Je donne mon sang

Pourquoi ? Pour aider les malades de leucémies, hémophiles, souffrant de grandes brûlures, de maladies infectieuses, d'hémorragies.
Comment ? Un entretien médical (effectué au centre de collecte) est nécessaire avant que soit effectué le prélèvement. Le don durera environ 1h pour un don de sang total, 2h30 pour un don de plaquettes, 1h30 pour un don de plasma, plus de 3h pour un don de globules blancs.
Où ? En se rendant dans un centre de collecte. Certains tournent, d'autres sont fixes. Consultez la liste des sites de collecte selon votre département.
Réglementation/contre-indications ? Il faut être âgé de 18 ans minimum et 65 ans maximum. Seules les personnes en bonne santé peuvent donner leur sang. Le médecin en jugera lors de l'entretien. Mieux vaut éviter de donner son sang le jour ou la veille d'un gros effort physique ou d'un long trajet en voiture. Il faut peser au moins 50kgs. Il faut également ne pas avoir fait de piercing ou de tatouage dans les 4 mois précédents le prélèvement. Les personnes ayant subi une transfusion ne peuvent pas donner leur sang, ni celles ayant vécu 1 an au Royaume-Uni entre 1980 et 1996.
Des risques ? Aucun


Je donne ma moelle osseuse

Pourquoi ? Pour aider les personnes souffrant de maladies du sang (leucémies) ayant le même groupe tissulaire que nous. On cherche souvent un donneur parmi les frères et soeurs mais ils ne sont pas forcément compatibles. Le seul espoir de greffe du malade devient le donneur volontaire.
Comment ? Vous vous inscrivez sur le registre des donneurs volontaires : vous remplissez un formulaire d'inscription que vous renvoyez puis on vous fait effectuer une prise de sang pour déterminer votre groupe tissulaire. Si un jour, un malade avait besoin d'un peu de votre moelle osseuse, un centre hospitalier vous contacterait. Vous seriez alors hospitalisé deux jours afin que soient prélevés, sous anesthésie générale, dans les os de votre bassin, un peu de moelle osseuse.
Plus d'informations ? Vous en trouverez dans un centre d'accueil de votre région ou sur Internet : sur le site de l'Agence de la Biomédecine, sur celui de l'association Laurette Fugain, sur celui de l'association France-ADOT.
Réglementation/contre-indications ?
Il faut être âgé de 18 ans minimum et 51 ans maximum. Seules les personnes en bonne santé peuvent donner leur moelle osseuse. Le médecin du centre en jugera lors de l'entretien préliminaire à l'inscription sur le registre des donneurs volontaires. Il faut bien réfléchir avant de s'engager car il s'agit d'un engagement longue-durée. Il faut pouvoir rester joignable en spécifiant ses changements de coordonnées. Le prélèvement nécessitera un arrêt de travail de 8 jours.
Des risques ?
Aucun sinon ceux liés à toute anesthésie générale (mais quasi-nul car le don n'est accepté que si le donneur présente un "risque =0") ou à toute opération médicale (risques exceptionnels d'infection ou de traumatisme aux points de ponction).

EDIT : un petit mot pour vous suggérer d'aller faire un tour sur le site que Vincent, dont la maman est atteinte d'un myélome, a créé sur les maladies du sang.


Je donne mes ovocytes

Pourquoi ? Pour permettre aux femmes stériles ou porteuse d'une anomalie génétique transmissible d'être enceintes.
Comment ? Un bilan clinique et biologique (entretien, prise de sang, frottis, écho pelvienne) préliminaire est effectué pour s'assurer de la possibilité de prélèvement. La donneuse devra suivre durant 8 à 12 jours en moyenne, un traitement de type fécondation in vitro (injections sous-cutanées ou intra-musculaires d'hormones synthétiques), se soumettre à 5 échographies et 5 prises de sang. Le prélèvement nécessite une hospitalisation d'une demie-journée. Les ovocytes sont ponctionnés par voie vaginale, sous anesthésie locale.
Où ? En se rendant dans un CECOS (Centre d'Etude et de Conservation des Oeufs et du Sperme humains).
Plus d'informations ? Sur le site de l'Institut de Médecine de le Reproduction de Marseille, et elui de l'Association des enfants kdos ou celui du GEDO.
Réglementation ? La donneuse doit être en couple hétérosexuel, avoir 36 ans maximum et avoir déjà eu un enfant. Le conjoint doit donner son accord. La donneuse ne doit pas être porteuse de maladies génétiques ou infectieuses transmissibles.
Des risques ? Très rares. Risques exceptionnels d'accidents lors de la ponction ou d'infections post-ponction. Enfin, un traitement hormonal n'est jamais anodin. Dans ce cas-ci, il peut conduire à une hyperstimulation ovarienne (au moindre symptôme type fièvre ou douleurs abdominales, il faut consulter et envisager d'arrêter le traitement).


Je donne mon sperme

Pourquoi ? Pour permettre aux femmes dont le conjoint souffre de stérilité, de rareté des spermatozoïdes, d'anomalie génétique transmissible ou de MST d'être enceintes.
Comment ? Le recueil se fait par masturbation.
Où ? En se rendant dans un CECOS (Centre d'Etude et de Conservation des Oeufs et du Sperme humains).
Réglementation ? Le donneur doit avoir 45 ans et avoir déjà eu un enfant. Depuis 2004, il n'a plus besoin d'être en couple. En couple hétérosexuel, la conjointe doit donner son accord. Le donneur ne doit pas être porteur de maladies génétiques ou infectieuses transmissibles.
Des risques ? Aucun


Je donne mes organes


Pourquoi ? Pour qu'une fois mort, nos organes ne soient pas "perdus" et servent à un malade ayant besoin d'un nouveau coeur, d'un nouveau poumon, d'un nouveau rein, d'un foie sain... pour vivre.
Comment ? C'est un don dont on peut décider aujourd'hui mais qui s'effectuera après notre décès. En informant nos proches de notre décision et/ou en prenant et portant sur soi sa carte de donneur d'organes, on donne notre accord pour que soit effectué le prélèvement d'organes à notre mort. Le corps est après recousu et restitué à la famille.
Où ? En demandant sa carte de donneur via ce formulaire.
Réglementation ? Il n'y a pas d'âge limite. Le donneur doit être décédé de mort cérébrale et ne pas être porteur de maladies graves.


Je donne mon corps à la science

Pourquoi ? Pour permettre à la médecine de progresser et aux médecins et étudiants d'améliorer leurs connaissances et leur savoir-faire.
Comment ? C'est également un don post-mortem. Vous devez pour cela faire une déclaration de don par écrit, à la main, sur papier-libre, datée et signée et l'envoyer à une faculté de médecine comportant un service de don du corps. Vous aurez par la suite à remplir un formulaire puis vous recevrez votre carte de donneur.
Plus d'informations dans le magazine de l'APHP.
Réglementation ? Ne peuvent être donneurs que les personnes dont le décès est exempt de problèmes médico-légaux (homicides, maladies contagieuses).
Précautions ? Avant de faire sa déclaration, mieux vaut se renseigner auprès de la faculté de médecine choisie pour savoir si elle prend en charge les frais d'inhumation ou d'incinération après utilisation du corps ainsi que les frais de transport entre le lieu de décès et leur établissement (sinon, ce sera à votre famille de les payer), et si elle peut restituer les cendres à vos proches. Il faut savoir que cette restitution peut prendre du temps et que vos proches auront peut-être besoin de votre corps ou de vos cendres pour faire leur deuil.

.

9 Comments:

Anonymous Valérie C said...

Merci pour cet article si généreux. Personnellement j'ai ma carte de donneur d'organes dans mon portefeuille à côté de ma carte vitale , comme ça c'est clair !

8/12/06 12:06  
Anonymous bouquetdebamboo said...

J'ai moi aussi ma carte de donneuse d'organe. J'ai vu un reportage sur le don de mouelle osseuse et je pense à me renseigner.

8/12/06 18:39  
Anonymous Loone said...

joli post, miss Griotte :)

11/12/06 18:37  
Anonymous Poésie said...

J'ai également ma carte de donneur d'organes...merci pour ce post !

12/12/06 05:52  
Blogger Mel said...

Il est de bon ton en ces périodes de fêtes de dénoncer la grande messe du capitalisme. C'est presque aussi convenu que Noël lui même.
Ton article est bien loin de tout ça, pas moraliseur, plein d'espoir, de vie, d'amour. Je ne sais pas si je ferai le pas, mais je réfléchis.
Bonnes fêtes à toi.

16/12/06 16:46  
Blogger La griotte said...

Merci les filles... :)

16/12/06 18:51  
Anonymous Renarde said...

J'ai une carte de donneuse d'organe depuis bientot un an (j'en ai 21)..

Par contre, il y a des "obligations" que je trouve débiles :

-pourquoi les donneuses d'ovocytes doivent "être en couple hétérosexuels"?? alors que pour les donneurs de sperme,ce n'est pas précisé et qu'ils n'ont pas besoin d'ête en couple???

17/12/06 21:25  
Anonymous Anonyme said...

tout comme Valérie C, j'ai ma carte de donneur d'organes dans mon portefeuille à côté de ma carte vitale. J'en ai parlé à des membres de ma famille afin que ça soit clair.

Beautymist.

8/1/07 16:04  
Anonymous Titia said...

Avec une amie, nous avons créé un blog pour informer les gens sur les dons de sang, d'organes, mais aussi de moelle osseuse. Notre façon à nous de s'investir, a notre échelle, si petite soit elle! Nous nous sommes aperçues que trop nombreux étaient ceux qui ne savaient pas exactement en quoi consistait un don, et qui préféraient alors ne pas donner.
Pourtant, une fois informés, les gens sont souvent moins réticents et finissent meme parfois par aller donner leur sang ou par demander leur carte de donneur.
Alors si nous pouvons en convaincre quelques uns... je laisse l'adresse de notre blog. N'hésitez pas à le visitez, a nous dire ce que vous en avez pensé (pour que nous puissions le faire évoluer et l'améliorer) et surtout s'il vous a un tant soit peu intéressé, faites tourner l'adresse!

http://sang-pretention.over-blog.com

Merci pour tous ceux qui sont dans l'attente et qui comptent sur vous!

Tout ce qui n'est pas donné est perdu, a méditer!

30/7/07 11:53  

Enregistrer un commentaire

<< Home