02 juillet 2006

VICTOIRE D'UNE FRANCE DE L'INTEGRATION ?

Cette nuit, les Français ont fêté la victoire des Bleus, équipe symbole d'intégration. A Poitiers, les habitants n'ont pas dérogé à la règle et les klaxons ont animé la ville une bonne partie de la nuit. L'euphorie gagne même les moins amoureux du football et la fête s'avance jusqu'à une heure tardive. Tout le monde finit par rentrer chez lui, pressé de retrouver son foyer, son lit, pensant déjà à la grasse matinée qui va pouvoir s'éterniser dimanche matin.

A 5h du matin, à 200m de chez moi, dans une ancienne école près du Conservatoire, alors que Poitiers est encore déserte et endormie, les forces de l'ordre évacuent la centaine de sans-papiers en grève de la faim depuis plus d'un mois. Le collectif de soutien n'a rien vu venir. Des femmes sont menottées, terrorisées par ce réveil brutal au saut du lit. L'évacuation est opérée à l'initiative de la mairie socialiste (?) de la ville, pour la "sécurité" des sans-papiers. Plutôt que de leur emmener des médecins, on les dispatche dans différents hopitaux. On leur certifie qu'ils pourront rentrer ensuite dans leurs domiciles. Mais on les examine, on les photographie, on les fiche. Une vingtaine d'hommes résiste, ils viennent d'entâmer une grève de la soif.




Une pétition est toujours à signer sur le site du RESF : Nous les prenons sous notre protection

3 Comments:

Anonymous bob said...

He oui la France qui gagne on profite de l'euphorie des Français, et en douce un dimanche à 6h00 on déménage ces pauvres gens car on sait que les journaux vont plus s'occuper du mondial que de simples sans papiers, ça c'est la France qui perd. Et c'est surtout la bonne méthode Sarko appliquer son programme sans vagues dans les médias, moi je dis pauvre France.

2/7/06 15:13  
Anonymous amandina said...

grrr en plus maintnenant ils traquent même les enfants de 10 ans !!!

3/7/06 14:25  
Anonymous amandina said...

j'ai mis la pétition sur mon site aussi.

3/7/06 14:39  

Enregistrer un commentaire

<< Home